anneau_gastrique

Principe

Cette technique est aujourd’hui pratiquée dans des circonstances particulières. Très en vogue il y a 10 ans, elle est actuellement remplacée par la sleeve gastrectomie et le bypass gastrique.

L’anneau gastrique ou gastric banding est une intervention restrictive. Un anneau gastrique gonflable est placé à la partie supérieure de l’estomac délimitant ainsi une poche gastrique supérieure d’environ 15cc de volume. Lorsque la nourriture remplit la poche, elle provoque une sensation de satiété rapide qui doit faire stopper la prise alimentaire.

Caractéristiques

L’anneau gastrique est la seule technique ajustable.
L’anneau est relié par un petit tuyau à un boitier d’ajustement placé sous la peau. Cet anneau peut être serré ou desserré en injectant un liquide dans le boitier à travers la peau et sous contrôle radiologique. L’anneau peut retiré au cours d’une nouvelle intervention en cas de complication, d’inefficacité ou sur demande du patient.

Comment se passe l'intervention ?

L’intervention se déroule par coelioscopie (4 à 5 petites incisions cutanées sont nécessaires).

La durée d’hospitalisation est de l’ordre de 24h après l’opération.

Intérêts et avantages

Il s’agit d’une intervention simple, rapide et exposant à peu de complications opératoires. Il n’y a pas de section ou de résection et il n’y a aucun changement dans le chemin alimentaire.

Perte de poids

La perte de poids est de l’ordre de 40 à 60% de l’excès de poids, ce qui correspond à une perte de poids d’environ 20 à 30 kg. Le recul de ces résultats est d’environ 10 ans.

En cas de retrait de l’anneau, une reprise de poids est habituelle.

Principaux risques de complications

Des complications mécaniques peuvent survenir après l’intervention, même après plusieurs années :

  • Glissement de l’anneau et dilatation de la poche au-dessus de l’anneau pouvant entraîner des vomissement importants, voire l’impossibilité de s’alimenter ;
  • Troubles de l’oesophage (reflux, oesophagite, troubles moteurs) ;
  • Lésions de l’estomac provoqué par l’anneau (érosion de l’estomac, migration de l’anneau).

Une nouvelle intervention peut s’avérer nécessaire pour retirer l’anneau et une nouvelle intervention peut être également envisagée plus tard et après un certain délai.

Mortalité liée à l’intervention estimée à 0,1%